Antoinette Fouque - Site Archives

Photo Antoinette Fouque - Site Archives

Antoinette Fouque, de Marseille à Paris

Antoinette Fouque (cliquez ici) a été à bonne école car son père est un militant communiste. Son enfance se passe paisiblement paisible dans un quartier populaire de Marseille. Marseille a vu naître Antoinette Fouque en 1936.

"Le dictionnaire universel des créatrices" sort en 2013, il rend hommage à celles qui ont fait avancé le monde depuis quarante siècles. Antoinette Fouque imagine le terme "féminologie", car elle exécre les mots en "-isme" qui font référence à une idéologie. La théoricienne n'est pas en phase avec la notion du 2e sexe de Simone de Beauvoir. Le combat d’Antoinette Fouque ne cède pas aux tentations du militantisme pur et dur, il soutient son attachement au statut de mère.

Une société d'édition pour la littérature féminine

Les boutiques de livres créées par Antoinette Fouque sont ouvertes jusqu'à minuit, il s'agit d'espaces de rencontres où les journaux et livres sont à la disposition de tous. L'ensemble de la production littéraire féminine de l’époque est proposée dans sa première boutique dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Sa société d'édition donne la possibilité à Antoinette Fouque de mettre en avant la force littéraire des femmes.

Antoinette Fouque soutient les femmes en luttes partout dans le monde

Aux Nations Unies et partout dans le monde, Antoinette Fouque prend la défense des femmes lors de conférences. Elle s’engage par exemple pour Aung San Suu Kyi face à la dictature au Myanmar. Lors d'une manifestation du MLF à Paris, elle clame : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Antoinette Fouque crée l’Observatoire de la Misogynie, le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000.

Antoinette Fouque rencontre le psychiatre Jacques Lacan à la fin des années soixante. En plus de son statut d’enseignante, elle est critique littéraire pour 2 maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une 3e. Le cercle Psychanalyse et Politique, l'un des courants du mouvement MLF, a été fondé par cette grande militante. Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque prépare un Diplôme d'études approfondies. A cette époque, l'étudiante fréquente Monique Wittig, écrivaine féministe.

L'engagement politique d'Antoinette Fouque

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie se bat pour la parité. L'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation lancée par Antoinette Fouque au moment des deux cents ans de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen. La militante entre en campagne avec les radicaux de gauche pour le scrutin européen de 1994, elle est élue députée de 1994 à 1999. L'AFD créée à l'initiative d'Antoinette Fouque est plus que jamais active et se positionne à gauche.